Accueil > résultats de recherche
Résultats de recherche

Résultats affinés en cours de visualisation : 64
Page : 1 / 7
Article
Quelles sont les entreprises qui polluent le plus dans l'Audomarois ? SAINT-MAXIN Thierry VOIX DU NORD (LA) Ed Saint-Omer 19/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Quelles sont les entreprises qui polluent le plus dans l'Audomarois ?
Auteur SAINT-MAXIN Thierry
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Saint-Omer
Date de parution 19/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire En 2020 la DREAL a effectué 1 810 inspections de sites industriels dans la région (+5% par rapport à 2019), qui ont débouché sur 271 arrêtés de mise en demeure et 88 procès-verbaux. C'est ce qui ressort d'un rapport rendu public fin 2021 (www.hauts-de-france.developpement-durable.gouv.fr/?Bilan-d-activites-ICPE-2020). Plusieurs entreprises audomaroises figurent parmi les plus polluantes des Hauts-de-France : la papeterie Wizpaper à Wizernes, la cimenterie Eqiom à Lumbres, la papeterie Norpaper Avot-Vallée à Blendecques et la verrerie Arc à Arques.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Pour ses trois ans, la Savonnerie des Flandres déménage et s'agrandit COUILLEZ-BROUET Claire VOIX DU NORD (LA) Ed Dunkerque 19/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Pour ses trois ans, la Savonnerie des Flandres déménage et s'agrandit
Auteur COUILLEZ-BROUET Claire
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Dunkerque
Date de parution 19/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Début 2019, le Boeschépois Cyril Fioen lançait la Savonnerie des Flandres. Après les savons de soin surgras et fabriqués à froid, le quadragénaire opte pour 4 baumes, labellisés Nature&Progrès, avec comme ingrédient principal du beurre de karité issu du commerce équitable. Les baumes sont polyvalents, pour les mains, les lèvres, le visage, les peaux sèches ou irritées. Il s'est déjà vendu une centaine de 4 pots miniatures. Cette année Cyril Fioen va déménager son laboratoire sur la place du village, dans les anciennes caves Wyndels (110 m2) pour poursuivre la croissance de son activité.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Pour ses trois ans, la Savonnerie des Flandres déménage et s’agrandit COUILLEZ-BROUET Claire VOIX DU NORD (LA) Ed d'Hazebrouck 19/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Pour ses trois ans, la Savonnerie des Flandres déménage et s’agrandit
Auteur COUILLEZ-BROUET Claire
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed d'Hazebrouck
Date de parution 19/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire En 2019, Cyril Fioen lançait la Savonnerie des Flandres à Boeschèpe. Devant le succès de ses savons artisanaux, l'entrepreneur va quitter le garage familial pour s'installer sur la place du village à Boeschèpe, dans les anciennes caves Wyndels (110 m2). Outre ce déménagement, prévu pour l'été, Cyril Fioen va lancer un nouveau produit en 2022.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
La municipalité a le projet d'installer une centrale photovoltaïque OLIVA Delphine COURRIER PICARD (LE) Ed L'Aisne 18/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre La municipalité a le projet d'installer une centrale photovoltaïque
Auteur OLIVA Delphine
Référence COURRIER PICARD (LE) Ed L'Aisne
Date de parution 18/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Jeudi 13 janvier, lors du dernier conseil municipal de Beautor, les adjoints et conseillers ont approuvé à l'unanimité une délibération liée à l'installation d'un parc photovoltaïque sur les terrains de l'ancienne centrale électrique. La société JP Energie, spécialisée dans la production d'énergies renouvelables qui mène ce projet, souhaite occuper les 4,44 ha, en échange d'un loyer d'environ 15 000 € par an à la commune. Le maire Jackie Goarin met en évidence l'intérêt écologique d'un tel parc et la possibilité pour les Beautorois d'alimenter 900 foyers en électricité. Des études sur la faisabilité du projet vont être lancées, puis des demandes d'autorisation seront déposées. Enfin, un an plus tard, les travaux pourraient débuter et durer aussi 12 mois. Le projet n'aboutirait donc qu'à partir de 2024.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Ferm Fabrik redynamise un peu plus la friche Nestlé AVISSE Hervé COURRIER PICARD (LE) 17/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Ferm Fabrik redynamise un peu plus la friche Nestlé
Auteur AVISSE Hervé
Référence COURRIER PICARD (LE)
Date de parution 17/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire La start-up Ferm Fabrik, dirigée par Antoine Lemaire et Pierre-Louis Lambert de Bellenglise, fabrique des chips au blé, dont la teneur en huile est plus faible par rapport aux autres produits standards. Pour passer au stade industriel, l'entreprise s'est installée sur la friche Nestlé à Itancourt. L'activité a débuté le 11 janvier avec un salarié. L'objectif est de recruter une dizaine de salariés d'ici la fin de l'année. Sur cette friche, Ferm Fabrik est venu rejoindre Activ'Paille (production de panneaux isolant préfabriqués) et Envie Nord (atelier de réparation et de reconditionnement d'électroménagers).
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
French Tech : Exotec, cette première licorne industrielle qui veut multiplier ses revenus par... 10 d'ici à 2025 MANENS François TRIBUNE (LA) 18/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre French Tech : Exotec, cette première licorne industrielle qui veut multiplier ses revenus par... 10 d'ici à 2025
Auteur MANENS François
Référence TRIBUNE (LA)
Date de parution 18/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Basée à Croix, la start-up Exotec lève 335 millions de $ (293 M€) auprès de la banque Goldman Sachs, pour développer ses petits robots destinés aux entrepôts. Sa valorisation bondit à 2 milliards de $ (1,75 milliard d'€) et lui permet de devenir la 25è licorne de la French Tech (la 24e active). En ligne de mire : construire des entrepôts entièrement robotisés avec plusieurs robots spécialisés tous reliés par ses logiciels prioritaires. Exotec envisage ainsi de multiplier son chiffre d'affaires par 10 d'ici à 2025 pour atteindre à cette date 1 milliard d'€. Pour accompagner son accroissement d'activité, Exotec prévoit de doubler ses effectifs chaque année. A l'heure actuelle, elle compte 350 employés dont environ 150 ingénieurs. A l'horizon 2025, elle prévoit de recruter 500 ingénieurs supplémentaires.
Fermer Fermer

(+ 2)
En savoir plus >
Article
"Plus qu'un frémissement, il y a une reprise" COLLET Adeline COURRIER PICARD (LE) 17/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre "Plus qu'un frémissement, il y a une reprise"
Auteur COLLET Adeline
Référence COURRIER PICARD (LE)
Date de parution 17/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Entretien de Cédric Gautier, président d'Airbus Atlantic (ex-Stelia Aerospace), l'entité d'Airbus dédiée aux aérostructures. Confiant sur le reprise du secteur, il revient sur l'activité du site de Méaulte (assemblage et installation de systèmes de sections et fabrication de pièces composites de grande dimension), dont la charge de travail augmente progressivement. Côté projets, le site verra son outil industriel modernisé dans les années à venir et de nouveaux recrutements sont prévus en 2022.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Dickson Constant : le textile s’implante dans l’ex-bassin minier AUBERT Valérie VOIX DU NORD (LA) Ed Valenciennes 17/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Dickson Constant : le textile s’implante dans l’ex-bassin minier
Auteur AUBERT Valérie
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Valenciennes
Date de parution 17/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Eugène Deleplanque, PDG de l'entreprise Dickson Constant (leader mondial de la toile à store,), fait un point sur la nouvelle usine d'Hordain. Cette dernière, opérationnelle mi-février, devrait compter une centaine de salariés à fin 2022. Une quarantaine de postes sont encore à pourvoir. Par ailleurs, l'investissement initial va passer de 40 M€ à près de 70 M€ pour augmenter la capacité de production de 80% de l'entreprise. Cet investissement prévoit également la construction d'un centre logistique de près de 20 000 m2, dont le chantier devrait débuter en février 2022. A terme, une trentaine de personnes devraient y travailler, dont 25 en provenance de l'entrepôt de Lesquin.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
LogisterrA26 : Voé va transformer des palettes en combustible (3/3) COTTREZ Mélanie VOIX DU NORD (LA) Ed Béthune 16/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre LogisterrA26 : Voé va transformer des palettes en combustible (3/3)
Auteur COTTREZ Mélanie
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Béthune
Date de parution 16/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire La société Voé est spécialisée dans la conception et la gestion de chaufferies biomasse. Disposant de bureaux à Lille et à Béthune, elle va s'installer dans la zone LogisterrA26, située sur les communes de Labourse et de Noeux-Les-Mines, pour y construire "Granuloé", un site de transformation de palettes usagées en pellets à brûler. Cette usine de 800 m2 devrait produire 2 2 000 tonnes de granulés par an, ce qui nécessiterait 2 000 à 2 500 tonnes de palettes non-recyclables. Des échanges sont déjà en cours avec la société HDF Emballages, voisine du site et spécialiste du recyclage de palettes. L'entreprise de 15 personnes prévoit 4 nouvelles embauches.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Cette nouvelle micro-brasserie artisanale va vous épater NOEL Patricia VOIX DU NORD (LA) Ed Boulogne 17/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Cette nouvelle micro-brasserie artisanale va vous épater
Auteur NOEL Patricia
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Boulogne
Date de parution 17/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Lucien Leuliette et Pierre Rey vont ouvrir mi-février leur brasserie artisanale à Saint-Léonard. La Brasserie Chromatique veut profiter de la forte demande pour les bières artisanales et sur un public renouvelé, plus jeune. Dans un premier temps, elle brassera quatre bières : l'Hop'Pale (4,5°), la Solaris (8,5°), l'Artistic Pale Ale (6,5°) et l'Acide au pays des vermeiles (4°).
Fermer Fermer
En savoir plus >