Accueil > résultats de recherche
Résultats de recherche

Résultats affinés en cours de visualisation : 68
Page : 1 / 7
Article
Saint-Saulve : l'expertise de SAP à destination du monde médical PINOT Amandine GAZETTE NORD-PAS DE CALAIS (LA) 07/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Saint-Saulve : l'expertise de SAP à destination du monde médical
Auteur PINOT Amandine
Référence GAZETTE NORD-PAS DE CALAIS (LA)
Date de parution 07/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Basée à Saint-Saulve, l'entreprise Santé Assistance Promotion (SAP) est des leaders de la conception, la production et la commercialisation de dispositifs de haute technologie à usage unique (aiguilles, cathéters, sondes d'intubation...). Propriété du groupe Vygon, la PME emploie 170 salariés et fabrique 5 millions de produits par an. Pour se démarquer de ses concurrents, elle mis sur la flexibilité, avec des lots de taille adaptable, et sur son expertise en néonatologie. Pour soutenir sa croissance de 3 à 5% prévue en 2022, la société prévoit une quinzaine de recrutements en production, logistique et qualité. Visite avec Baptiste Wattiez, arrivé à la direction de SAP il y a trois ans.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
EMS, le petit cabiniste en pleine poussée de croissance BIDAUD Fabien VOIX DU NORD (LA) Ed Arras 17/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre EMS, le petit cabiniste en pleine poussée de croissance
Auteur BIDAUD Fabien
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Arras
Date de parution 17/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Installée à Achiet-Le-Grand, la société EMS Cabines est spécialisée dans la chaudronnerie industrielle, la conception et la fabrication de cabines de pilotage pour des engins industriels (tunneliers, chasse-neige…). La crise sanitaire a "boosté" de façon inattendue son chiffre d'affaire : +25% en deux ans. Le carnet de commandes est plein, et cette croissance fulgurante pose notamment des soucis de place, l'usine inaugurée en 2017 étant déjà trop petite. La société (2,6 M€ de C.A en 2021) ne dispose pas de robots, et réalise des petites séries. Présentation de la société.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Augmenter la survie des patients atteints du cancer du cerveau CROCHON Anne VOIX DU NORD (LA) Ed Villeneuve d'Ascq 17/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Augmenter la survie des patients atteints du cancer du cerveau
Auteur CROCHON Anne
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Villeneuve d'Ascq
Date de parution 17/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire La start-up médicale Hemerion basée à Villeneuve d'Ascq travaille sur un moyen de prolonger la durée de vie des personnes atteintes du cancer du cerveau (glioblastome). La technologie développée par Hemerion se base sur la prise d'un médicament photosensibilisateur (Pentalafen), 4 ou 5 heures avant l'opération de chirurgie. Celui-ci se concentre dans les cellules cancéreuses alors qu'il est éliminé par les cellules saines. Ensuite, le chirurgien va utiliser un laser qui va provoquer une réaction du médicament et les cellules cancéreuses atteintes par la lumière vont être détruites. A l'heure actuelle, Hemerion a testé sa technologie sur 10 personnes et la survie des patients a augmenté jusqu'à atteindre 30 mois après le diagnostic. Hemerion espère mettre sa technologie à disposition des hôpitaux en 2026.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Après Exotec, qui sera la prochaine licorne industrielle de la French Tech ? MANENS François TRIBUNE (LA) 19/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Après Exotec, qui sera la prochaine licorne industrielle de la French Tech ?
Auteur MANENS François
Référence TRIBUNE (LA)
Date de parution 19/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire A l'image de la société Exotec, spécialisée dans les robots d'entrepôts et qui est devenue la première licorne industrielle (start-up valorisée à plus d'1 milliard d'euros) de la French Tech, le gouvernement veut soutenir les startups industrielles. Des annonces sont attendues dans ce sens, et pourraient notamment concerner les entreprises Ÿnsect (producteur d'insectes pour l'alimentation animale, présent à Poulainville, près d'Amiens), Innovafeed (protéines destinées à l'alimentation animale, présent dans la Somme, à Nesle), Aledia (écrans, basée à Grenoble), et Verkor (batteries pour véhicules électriques, basée à Grenoble). Focus sur ces sociétés qui pourraient devenir des licornes industrielles.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Quelles sont les entreprises qui polluent le plus dans l'Audomarois ? SAINT-MAXIN Thierry VOIX DU NORD (LA) Ed Saint-Omer 19/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Quelles sont les entreprises qui polluent le plus dans l'Audomarois ?
Auteur SAINT-MAXIN Thierry
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Saint-Omer
Date de parution 19/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire En 2020 la DREAL a effectué 1 810 inspections de sites industriels dans la région (+5% par rapport à 2019), qui ont débouché sur 271 arrêtés de mise en demeure et 88 procès-verbaux. C'est ce qui ressort d'un rapport rendu public fin 2021 (www.hauts-de-france.developpement-durable.gouv.fr/?Bilan-d-activites-ICPE-2020). Plusieurs entreprises audomaroises figurent parmi les plus polluantes des Hauts-de-France : la papeterie Wizpaper à Wizernes, la cimenterie Eqiom à Lumbres, la papeterie Norpaper Avot-Vallée à Blendecques et la verrerie Arc à Arques.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Pour ses trois ans, la Savonnerie des Flandres déménage et s'agrandit COUILLEZ-BROUET Claire VOIX DU NORD (LA) Ed Dunkerque 19/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Pour ses trois ans, la Savonnerie des Flandres déménage et s'agrandit
Auteur COUILLEZ-BROUET Claire
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Dunkerque
Date de parution 19/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Début 2019, le Boeschépois Cyril Fioen lançait la Savonnerie des Flandres. Après les savons de soin surgras et fabriqués à froid, le quadragénaire opte pour 4 baumes, labellisés Nature&Progrès, avec comme ingrédient principal du beurre de karité issu du commerce équitable. Les baumes sont polyvalents, pour les mains, les lèvres, le visage, les peaux sèches ou irritées. Il s'est déjà vendu une centaine de 4 pots miniatures. Cette année Cyril Fioen va déménager son laboratoire sur la place du village, dans les anciennes caves Wyndels (110 m2) pour poursuivre la croissance de son activité.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Pour ses trois ans, la Savonnerie des Flandres déménage et s’agrandit COUILLEZ-BROUET Claire VOIX DU NORD (LA) Ed d'Hazebrouck 19/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Pour ses trois ans, la Savonnerie des Flandres déménage et s’agrandit
Auteur COUILLEZ-BROUET Claire
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed d'Hazebrouck
Date de parution 19/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire En 2019, Cyril Fioen lançait la Savonnerie des Flandres à Boeschèpe. Devant le succès de ses savons artisanaux, l'entrepreneur va quitter le garage familial pour s'installer sur la place du village à Boeschèpe, dans les anciennes caves Wyndels (110 m2). Outre ce déménagement, prévu pour l'été, Cyril Fioen va lancer un nouveau produit en 2022.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
La municipalité a le projet d'installer une centrale photovoltaïque OLIVA Delphine COURRIER PICARD (LE) Ed L'Aisne 18/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre La municipalité a le projet d'installer une centrale photovoltaïque
Auteur OLIVA Delphine
Référence COURRIER PICARD (LE) Ed L'Aisne
Date de parution 18/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Jeudi 13 janvier, lors du dernier conseil municipal de Beautor, les adjoints et conseillers ont approuvé à l'unanimité une délibération liée à l'installation d'un parc photovoltaïque sur les terrains de l'ancienne centrale électrique. La société JP Energie, spécialisée dans la production d'énergies renouvelables qui mène ce projet, souhaite occuper les 4,44 ha, en échange d'un loyer d'environ 15 000 € par an à la commune. Le maire Jackie Goarin met en évidence l'intérêt écologique d'un tel parc et la possibilité pour les Beautorois d'alimenter 900 foyers en électricité. Des études sur la faisabilité du projet vont être lancées, puis des demandes d'autorisation seront déposées. Enfin, un an plus tard, les travaux pourraient débuter et durer aussi 12 mois. Le projet n'aboutirait donc qu'à partir de 2024.
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
Ferm Fabrik redynamise un peu plus la friche Nestlé AVISSE Hervé COURRIER PICARD (LE) 17/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre Ferm Fabrik redynamise un peu plus la friche Nestlé
Auteur AVISSE Hervé
Référence COURRIER PICARD (LE)
Date de parution 17/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire La start-up Ferm Fabrik, dirigée par Antoine Lemaire et Pierre-Louis Lambert de Bellenglise, fabrique des chips au blé, dont la teneur en huile est plus faible par rapport aux autres produits standards. Pour passer au stade industriel, l'entreprise s'est installée sur la friche Nestlé à Itancourt. L'activité a débuté le 11 janvier avec un salarié. L'objectif est de recruter une dizaine de salariés d'ici la fin de l'année. Sur cette friche, Ferm Fabrik est venu rejoindre Activ'Paille (production de panneaux isolant préfabriqués) et Envie Nord (atelier de réparation et de reconditionnement d'électroménagers).
Fermer Fermer
En savoir plus >
Article
French Tech : Exotec, cette première licorne industrielle qui veut multiplier ses revenus par... 10 d'ici à 2025 MANENS François TRIBUNE (LA) 18/01/22 Secteur industriel
Type Article
Titre French Tech : Exotec, cette première licorne industrielle qui veut multiplier ses revenus par... 10 d'ici à 2025
Auteur MANENS François
Référence TRIBUNE (LA)
Date de parution 18/01/22
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Commentaire Basée à Croix, la start-up Exotec lève 335 millions de $ (293 M€) auprès de la banque Goldman Sachs, pour développer ses petits robots destinés aux entrepôts. Sa valorisation bondit à 2 milliards de $ (1,75 milliard d'€) et lui permet de devenir la 25è licorne de la French Tech (la 24e active). En ligne de mire : construire des entrepôts entièrement robotisés avec plusieurs robots spécialisés tous reliés par ses logiciels prioritaires. Exotec envisage ainsi de multiplier son chiffre d'affaires par 10 d'ici à 2025 pour atteindre à cette date 1 milliard d'€. Pour accompagner son accroissement d'activité, Exotec prévoit de doubler ses effectifs chaque année. A l'heure actuelle, elle compte 350 employés dont environ 150 ingénieurs. A l'horizon 2025, elle prévoit de recruter 500 ingénieurs supplémentaires.
Fermer Fermer

(+ 2)
En savoir plus >